Le midi
Venez goûter des bons p'tits plats locaux et bios
Réservez dés maintenant ! Lire la suite...
Jeudi 30 octobre à 21h30
Du blues jusqu'au bout de la nuit
Deux soirées pour en prendre plein les yeux !
Vendredi 18h/2h Samedi 21h/Fermeture tardive

Le plan B, c'est quoi ?

Un bar convivial sur Poitiers où vous pouvez déguster des boissons régionales et équitables, apprécier le vin sans pesticide, consulter des titres de la presse indépendante, acheter les livres de la petite librairie de l’improbable, admirer des créations plastiques, bavarder, danser, débattre et même, paraît-il, prendre la parole...
Soyez les bienvenus !! Lire la suite...

Participez !

Participez à notre programmation avec Le Kokollectif !

 

 

La programmation du plan B est ouverte à la participation de ses concitoyens ! Alors si vous voulez participer à la mise en place d’actions culturelles, artistiques, politiques, utopiques ou tout simplement aider ponctuellement le Plan B, contactez sans plus tarder l’association Le Kokollectif.

L’association ne reçoit aucune demande de programmation de concert.

 

Lire la suite...

La pétition : «Les bonnes raisons de stopper TAFTA*!»

Le « Grand Marché transatlantique » ou TAFTA (Trans-Atlantic Free Trade Agreement) ou PTCI (Partenariat Transatlantique de Commerce et d'Investissement) est le nouveau venu qui prend place dans la longue série des tractations pour des accords de libre-échange...

En effet, depuis le 8 juillet 2013, l’Union européenne et les États-Unis ont entamé des négociations en vue de conclure cet accord commercial bilatéral : le Partenariat Transatlantique de Commerce et d’Investissement (PTCI/TAFTA). Et ça serait l’aboutissement de plusieurs années de lobbying des groupes industriels et financiers, européens et états-uniens.

Pour résumé, ce projet de Grand marché transatlantique vise le démantèlement des droits de douane restants, entre autres dans le secteur agricole, et plus grave encore, la suppression des « barrières non tarifaires » qui amplifierait la concurrence débridée et empêcherait la relocalisation des activités. Il conduirait à un nivellement par le bas des règles sociales, économiques, sanitaires, culturelles et environnementales, aussi bien en Europe qu’aux États-Unis. Ainsi, la production de lait et de viande avec usage d’hormones, la volaille chlorée et bien d’autres semences OGM, commercialisées aux États-Unis, pourraient arriver sur le marché européen. Inversement, certaines régulations des marchés publics et de la finance aux États-Unis pourraient être mises à bas...

Cet accord serait un moyen pour les multinationales d’éliminer toutes les décisions publiques qui constituent des entraves à l’expansion de leurs parts de marché. Nous pensons tous que ce projet consacre la domination des multinationales européennes comme américaines. Pour certains il affirme également la domination des États-Unis. A coup sûr, il asservirait les peuples des deux côtés de l’Atlantique.

Pour mieux comprendre : voici une courte vidéo sur ce traité transatlantique qui est une escroquerie pour l’Europe.

Pour en savoir plus... et pour agir !

La pétition : «Les bonnes raisons de stopper TAFTA*!»

À l'affiche